Pourquoi la récupération est une phase à ne pas négliger ?

article1

 

 

 

 

 

 

 

On a tous déjà connu un lendemain difficile. Par lendemain difficile j’entends courbatures, douleurs dans le dos ou fatigue musculaire générale. Et on a tous entendu parler des étirements… Mais s’ils ne suffisaient pas ? Dans cet article vous comprendrez pourquoi votre séance de running doit s’accompagner d’une phase de récupération. Celle-ci vous évitera de nombreuses douleurs et vous permettra de gagner en efficacité lors de votre prochain run !

La phase de récupération est un moment trop souvent négligé par les sportifs. C’est d’ailleurs souvent les plus assidus qui sautent la case étirements et récup ! Mais à quel prix ?

La première chose à savoir est qu’il ne faut pas stopper votre effort d’un seul coup. Prenez dix minutes pour faire redescendre l’intensité de votre séance : ralentissez le rythme petit à petit jusqu’à marcher sur plusieurs dizaines de mètres. De plus, n’oubliez pas de bien vous hydrater car même si vous, vous n’avez pas soif, vos muscles, eux, ont besoin de cette eau. Cela diminuera déjà le risque de crampes et courbatures. Après avoir fait cela, pensez qu’il vous reste du temps à consacrer aux étirements. Ceux-ci vous permettront de rééquilibrer votre corps, de détendre vos muscles afin qu’ils retrouvent leur taille initiale. En effet, quand vous faites un effort, vos muscles se contractent et si l’on néglige les étirements post sport, ils perdent en amplitude. D’où l’importance de ses fameux étirements.

Attention, il ne faut pas les effectuer n’importe comment au risque d’en annuler les effets bénéfiques.  N’oubliez pas de prendre les positions calmement pour ne pas brusquer vos muscles. De plus, la respiration est primordiale lors des étirements : inspirez longuement par le nez en gonflant le ventre et expirez par la bouche en rentrant votre nombril au maximum. Enfin, quand vous étirez un muscle : le biceps par exemple, n’oubliez pas de toujours étirer son antagoniste, soit le triceps.

La récupération c’est aussi s’aménager des jours de repos. En effet, rien ne sert de courir tous les jours car vous risquez de fatiguer votre corps inutilement et de devenir de moins en moins performant. En effet, la course à pied créée des microtraumatismes ce qui nécessite de se reposer. Sachez que c’est à vous d’aménager votre semaine, à vous de choisir, mais gardez-vous trois jours sans course à pied pour éviter les blessures.

Comme toujours, il faut savoir écouter son corps et adapter son entraînement à celui-ci. Si vous ressentez des symptômes de fatigue musculaire (courbatures, baisse de performance…), reposez-vous. Et ne culpabilisez pas si vous devez attendre une semaine pour remettre vos baskets : c’est que votre corps en a besoin. Si vous ne respectez pas ces temps de repos qui permettent à vos muscles de se ressourcer, vous allez accumuler de la fatigue et risquer de vous blesser. Et cette fatigue peut entraîner de nombreux désagréments : votre système immunitaire peut s’affaiblir et vous tomberez donc plus facilement malade par exemple. Elle peut aussi agir sur votre digestion, provoquer des constipations ou des diarrhées ou même diminuer votre libido, perturber votre sommeil, agir sur votre humeur ou encore sur votre appétit. Tout cela vous arrivera seulement si vous êtes en phase de surentraînement c’est-à-dire dans une période où vous enchaîner beaucoup de courses sans tenir compte de vos moments de fatigue qui nécessiteraient du repos. Si vous êtes dans cette situation, imposez-vous quinze jours de repos. Dans certains cas, il est bon de faire un bilan sanguin pour repérer des carences potentielles (surtout si vous avez une perte d’appétit qui fait que vous mangez moins équilibré).

 

Voilà, vous avez toutes les clés en main pour prendre soin de votre corps et ainsi vous améliorer jour après jour. Et oui, la performance passe aussi par le repos ! A bientôt les runners !

A propos de l'auteur

Eloise

Passionnée de sport et de voyages. Community Manager qui aime écrire et partager !

Laisser un commentaire