5 bonnes raisons d’aller courir sous la pluie

Vous, coureurs invétérés ou coureurs du dimanche, vous qui avez déjà abandonné l’idée d’aller courir à cause d’un temps beaucoup trop humide à votre goût, je vais vous prouver que vous passez à côté de bonnes sensations ! Après avoir lu cet article, vous ne perdrez plus vos combats contre la pluie…

1. C’est l’occasion de tester un nouvel équipement :

1ère erreur à éviter : celle de multiplier les couches de vêtements pour rester au sec. Le seul résultat que vous obtiendrez sera plus de vêtements mouillés donc plus de poids à traîner…

Il vous suffit d’adapter votre équipement à l’intensité de la pluie. S’il pleut de manière continue, munissez-vous :

  1. D’une casquette ou d’un bandeau : cela vous évitera d’être aveuglé par les gouttes d’eau et de sueur. Vous pouvez y ajouter un bandeau au poignet pour vous éponger le visage.
  2. D’une veste imperméable mais respirante que vous mettrez sur une première couche plus ou moins chaude selon la température.

Pour compléter votre tenue, n’hésitez pas à badigeonner de crème anti-frottements les zones sensibles (pieds, cuisses, aisselles, lignes de brassières pour les femmes et mamelons pour les hommes) car oui, l’humidité favorise les irritations.

2. Séparé de votre smartphone, vous retrouverez contact avec la nature qui vous entoure

Contrairement à la plupart de vos appareils électroniques tel que votre smartphone, vous êtes résistant à l’eau, c’est pourquoi vous allez devoir vous en séparer lors de votre running pluvieux. La bonne nouvelle est que vous ne serez pas pollués par le flot incessant de notifications en tout genre. Déconnectés du monde virtuel, vous allez vous reconnectés avec celui qui vous entoure en levant les yeux de votre écran. Vous verrez à quel point le bruit de la pluie peut être apaisant et faire fuir tous les petits soucis du quotidien.

3. Les enfants « slaloms vivants » et la foule de gens bruyants ne limiteront pas vos mouvements

Par temps pluvieux, vous redécouvrirez la liberté de vos mouvements. Les flaques d’eau vous appartiendront, vous n’aurez pas à slalomer entre les enfants et les poussettes dans le parc où vous avez l’habitude de courir. Agglutinés sous un abribus, les passants vous regarderont passer, vous, libre comme l’air. La pluie fait fuir les moins courageux mais une fois dessous, vous verrez que la mécanique fonctionnera de la même façon : vous courrez naturellement même mouillé. On n’est pas en sucre, pas vrai ?

4. Vous n’associerez plus la pluie à la tristesse et à l’ennui

Vous avez certainement passé la journée à regarder la pluie tomber par la fenêtre en vous disant que ce temps n’était vraiment pas motivant. Mais plutôt que de tourner en rond, associez la pluie à un moment de bonheur. Ce bonheur surviendra grâce à votre mental qui vous aura poussé à mettre le nez dehors. Et même mouillé vous verrez que vous ressentirez les effets positifs du running : vous relâcherez autant de dopamine que d’habitude et la pluie ne vous arrêtera plus, n’aura plus cet effet négatif sur votre moral.

5. Vous serez tel l’aventurier qui lutte contre les caprices de la météo

Si l’orage intervient, vous irez vous accroupir dans un coin, loin des arbres en attendant que ça passe. Mais n’ayez crainte, la foudre frappe les points hauts. Autre alternative : celle de faire du stop pour arrêter un automobiliste prêt à vous ramener au sec. C’est aussi ça l’aventure : faire de nouvelles rencontres !  Et pour ceux qui ont quand même gardé leur portable et que l’âme d’aventurier quitte, n’hésitez pas à appeler vos proches et rentrez tranquillement en voiture.

Une fois chez vous, faites sécher vos semelles de chaussures et remplissez ces dernières de papier journal pour les débarrasser de toute humidité.  Tant qu’à vous, c’est de vos vêtements mouillés qu’il faut vite se débarrasser, car vous méritez une vraie douche pour finir de vous relaxer.

Alors certes, vous êtes rentrés trempés mais fier de vous !

A propos de l'auteur

Eloise

Passionnée de sport et de voyages. Community Manager qui aime écrire et partager !

Laisser un commentaire